Présentation du CHS de la Savoie

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le CHS de la Savoie est  un établissement public de santé dont la mission est de dispenser des soins en santé mentale à la population de l’ensemble du département de la Savoie.
Le département est découpé en secteurs géographiques : 5 secteurs pour les adultes, 3 Intersecteurs pour les enfants et un service départemental pour les adolescents. Les services proposent une offre de soins diversifiée : hospitalisation complète, consultations, prises en charge à temps partiel, accueil familial thérapeutique…. et de proximité à travers l’implantation de structures de consultation sur le département de la Savoie

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

De la création de l’hospice des aliénés pour la province de Savoie en 1827 à l’actuel Centre Hospitalier Spécialisé de la Savoie, découvrez l’histoire de la prise en charge de la santé mentale en Savoie.

Le 16 février 1827, l’Administration du Duché de Savoie acquière une partie de la propriété de Betton, ancien monastère devenu Abbaye puis Abbaye Royale.

Quelques jours plus tard, le 6 mars 1827, les Lettres royales approuvent la création en ce lieu de l’hospice des aliénés pour la province de Savoie.

Grâce à la générosité du Comte De Boigne, à partir du 1er juillet 1828, les aliénés y seront soignés par les Sœurs de la Charité de Saint Vincent de Paul, aidées par des hommes.

En 1858, sur les conseils de l’illustre Dr Esquirol, l’asile est transféré, après 10 ans d’études et de travaux, dans la plaine de Bassens (actuel site hospitalisation du CHS de la Savoie) en raison de “ la beauté du site, de la pureté des eaux et de la salubrité de l’air ”.

L’établissement n’aura de cesse ensuite de s’étendre, par l’acquisition du domaine de Bressieux autorisée en 1877 et par la construction d’une ferme en 1882.

Au début du XXe siècle, l’établissement abritait plus de 1000 patients.

Les deux pavillons d’hospitalisation, Belledonne et Bachelard, construits dans les années 1960, l’ouverture du pavillon pour l’accueil des enfants en 1976, l’installation de la clinique du Nivolet et du service de suite (devenu Maison d’Accueil Spécialisé) en 1980 ont contribué encore à l’extension de l’hôpital, tandis que l’on cessait les activités de la Ferme en 1973.

Le CHS de la Savoie est aujourd’hui composé d’un site d’hospitalisation complète sur le site de Bassens et de près de 40 structures extra-hospitalières (Centre médico-psychologiques, Centre d’Activité Thérapeutique à Temps Partiel et Hôpitaux de Jour) qui s’étendent sur tout le territoire de la Savoie pour une prise en charge et un suivi de proximité.

Aujourd’hui le Centre Hospitalier Spécialisé de la Savoie assure une prise en charge de qualité des patients tout en valorisant le patrimoine historique situé dans un cadre de verdure privilégié

cloitre chs bassens